La première bibliothèque publique de Brasov, ayant à la base un règlement, a été organisée en 1885, dans le cadre de Casina Româna (association des commerçants roumains de la ville). Une partie de ce fonds de livres a rejoint le patrimoine de la Bibliothèque de l’Association ASTRA. Cette Association culturelle de Transylvanie, créée en 1861, a pris l’initiative de mettre en place, en 1930, la Bibliothèque publique „Dr. Alexandru Bogdan”, installée dans un beau bâtiment ancien, construit en 1888 – Casa Baiulescu. A côté de celle-ci, le siège central de la Bibliothèque Départementale, situé Bd. Eroilor, 35, se trouve, depuis 1969, dans un bâtiment édifié entre 1926-1928, dans un très beau milieu, tout près du centre historique de Brasov, en bas de la route vers Poiana-Brasov. A partir de 1992, la Bibliothèque Départementale de Brasov porte le nom de George Baritiu.

 

 

George Baritiu
(1812-1893)

 

 

Pédagogue, politicien et journaliste, il est considéré le fondateur de la presse roumaine de Transylvanie. Né à Jucul de Jos, commune du département de Cluj, il a fait des études à Rimetea, Blaj et Cluj. A partir de 1836, il s’est établi à Brasov, en tant que professeur à l’école du quartier historique de la ville, appelé « Cetate ». Au cours des années vécues à Brasov, il a déployé une riche activité culturelle et politique. Pédagogue reconnu, il a écrit toute une série d’études et d’articles, dont : Disertatia despre scoli, pentru toti credinciosii de legea greceasca din Brasov, 1835; Educatia, Invatatorul, Omul, 1839; Luminarea si adevarul, 1838; Educatia, Scoala, Cultura, 1848 etc. Le 12 mars 1838, George Baritiu a fait paraître „Gazeta de Transilvania“, le tout premier journal politique des Roumains de Transylvanie, qu’il a dirigée d’ailleurs jusqu’en 1850. Membre fondateur de la Société Académique Roumaine de Bucarest, à partir de 1866, il est devenu, en 1893, le président de l’Académie Roumaine.